Greguti's Tumblr

Ce Tumblr me sert de carnet de notes et de citations au gré de mes lectures et balades sur le web. Vous y trouverez :

Des trucs à moi (notamment des compos à la guitare), mais aussi : musique - politique - démocratie - forteana - guitares - wikileaks - religion - croyances - sexualité - sciences - OVNI - psi - Paris - art des rues - comportement animal - psychologie - socialisme - capitalisme - écologie - EE-LV - conscience, ...

N'hésitez pas à fouiller dans les archives et à utiliser le moteur de recherche (en haut à droite).

Mon site Chez Greguti - Mon Soundcloud - Mon Twitter - Mes photos sur Flickr - Me poser une question
Recent Tweets @
Posts I Like
Who I Follow
Posts tagged "féminité"
Bien sûr, il y a des femmes qui sont moins fortes que les hommes. Mais il y a aussi des hommes qui sont moins forts que les femmes. Tout le monde n’a pas les mêmes capacités physiques (ni mentales). Reste à savoir si ces capacités sont réellement inférieures chez les femmes, en raison de leur sexe.

One early study of orgasms suggests that the subjective experience of orgasm is very similar between men and women. Despite having different anatomies, men and women seem to be hard-wired to experience sexual pleasure in the same way. But does this translate to a similarity in the brain?

(…) But when Holstege tested women, he found something surprising. Much more so than men’s brains, female brains go mysteriously silent during orgasm. In particular, the left lateral orbitofronal cortex and the dorsomedial prefrontal cortex, areas involved in self-control and social judgment, respectively, are deactivated. Brain activity also fell in the amygdala, suggesting a similar, albeit more drastic, drop in vigilance and emotion as in men. “At the moment of orgasm, women do not have any emotional feelings,” Holstege was quoted as saying.

A l’autre bout du spectre sociétal, il y a toutes les autres femmes. Toutes celles pour lesquelles le grand train du progrès sexuel et social est un TGV qui ne prend jamais le temps de ralentir dans les gares secondaires. Les petites nanas pour lesquelles la jupe au-dessus du genou, ça fait quand même un peu teupu ou alors bout de saucisson corse mal emballé, les petites nanas qui ne font retourner personne sur leur passage, les petites nanas ni belles ni moches, qui n’ont pas le temps d’être sexy et qui s’en foutent, tant elles ont d’autres choses à faire, comme survivre à la tête d’une famille monoparentale de trois enfants, survivre à un job de merde à salaire plancher et à horaires contraints, survivre à un proprio inquisiteur et âpre au gain, survivre tout court, malgré le handicap évident d’être des femmes ordinaires dans un monde où elles n’ont pas de place.
The more jealous the women felt, the more they were so distracted by unpleasant images that they could not see the targets. This relationship between jealousy and “emotion-induced blindness” emerged only during the time that the male partner was rating other women, helping rule out baseline differences in performance among the women.
La manière dont nous gérons nos relations avec les hommes le prouve : l’esprit d’indépendance qui devrait nous animer vis-à-vis des individus masculins n’est en aucun cas achevé. Et, si nous voulons être honnêtes, nous n’en avons aucune envie. C’est pourquoi nous proposons une philosophie radicalement différente. Nous sommes mi-putes, parce que nous l’assumons. Mi-soumises parce que nous le regrettons. Et vice versa. C’est triste, mais c’est comme ça. Alors…. autant en profiter. Vous êtes cordialement invitées à partager vos expériences de mi-putes mi-soumises avec nous.

En ce qui concerne les femmes, sa blessure narcissique fondatrice ressemble à celles des nombreux masculinistes que j’ai rencontrés. Un sentiment de ne pas occuper la place qu’ils méritent. En l’occurrence, Zemour aurait rêvé d’être un grand intellectuel et il est chroniquer à la télé, envoyé spécial du Figaro dans le 8ème arrondissement…

Il se voyait énarque et a échoué à plusieurs reprises au concours d’entrée de l’ENA, se voyant doublé par bon nombre de femmes. Et comme toujours dans ces cas-là, l’observation est simple: dans une situation non mixte de pouvoir, chaque fois que des femmes prennent enfin des positions, les hommes qui les suivent reculent d’autant.

Sa théorie des multiples “races” humaines (la blanche, la noire, la jaune) telle qu’il l’exprimait devant les invités ébahis d’un plateau d’ARTE, ne peut éviter de faire penser à Gobineau, l’inventeur du concept de race aryenne, qui déboucha sur ce que l’on sait.

Les blessures de Zemour devraient donc se soigner ailleurs que sous les projecteurs. Mais comme elles provoquent de bons scores d’audience, des producteurs de télévision continueront sans doute de les valoriser longtemps. En se pinçant le nez.

Dimanche 8 novembre, Lady Flo organise le premier atelier parisien consacré aux gentlemen, avec cours de bonnes manières et… de baisers hollywoodiens. Fougueux ou délicat, passionné ou léger, apprenez l’art des séducteurs bien-élevés. Lady-flo Vous êtes tous et toutes convié(e)s à réapprendre les codes de séduction à l’ancienne et l’élégance masculine. Si le public est au rendez-vous, cet atelier de séduction pourrait bien devenir un événement régulier sur Paris. Pour séduire les petites bourses, Lady Flo a mis l’entrée à seulement 10 euros,Il s’agit tout d’abord d’expliquer ce qu’est un gentleman. Et un dandy. A quoi se reconnaissent les vrais hommes et pourquoi ce serait bien de les réhabiliter…A priori, il y aura beaucoup de garçonnes dans la salle. Des filles venues du mouvement queer, très à l’aise dans leurs tenues de voyous et de beaux gosses…

Source : Un atelier Gentlemen, pour apprendre le baiser